Lui

Je sais bien qu’il est marié. Qui peut l’ignorer ? Sa femme, je l’ai vue à la télé. C’est une belle blonde, élégante et soignée.

J’ai peur. Peur qu’il se lasse de moi. Peur que l’amour qu’il avait pour elle ait autant de vies qu’un chat. Peur qu’il me laisse là comme un mouchoir poisseux au pied des draps.

Je l’aime. Putain je l’aime. Il a ce regard. Un regard puissant qui ouvre les portes, écrase l’adversaire, un regard qui protège. Et sa façon de parler. Tout ce qu’il dit sonne comme une évidence, une vérité. Deux mots de lui et je suis nue, chancelante de désir. Un séducteur, un politique.

J’ai peur. Mon téléphone dort depuis deux jours entiers. M’a t’il oublié ? Je suis assise sur le lit de l’hôtel sans parvenir à décamper. Mon cœur bat trop vite, tout est trop silencieux.

Je le hais. Putain je le hais pour ce pouvoir qu’il a sur moi. Je ne me reconnais plus.

 

Brusquement, les murs de la chambre s’illuminent de bleu, la sonnerie me fait sursauter. C’est lui. Je décroche, tremblante. Il m’explique que c’est compliqué. Je connais la suite avant même qu’elle n’ait franchi le seuil de ses lèvres. Il ne peut se permettre un scandale. Nous c’est fini. Alors je m’entends dire : « Ta femme est au courant ? » Silence au bout du fil. Il se racle la gorge. « Bon qu’est ce que tu veux ? » Et soudain, la patronne c’est moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s