Cet espace

Arrête-toi.

Oui, là. C’est ça. Ne nous embrassons pas.

Je vis pour cet instant.

Ces quelques centimètres qui séparent nos lèvres, ton souffle qui se mêle au mien pour la première fois.

Je vis pour cet espace où la réalité n’a encore rien gâché. Sens-tu cette force magnétique poussant nos têtes l’une vers l’autre ? C’est la mort, déjà. Elle nous dit de nous presser. Résiste : cet instant ne se vit qu’une seule fois.

Patiente. Pense à mes lèvres lorsqu’elles rejoindront les tiennes. Seront-elles froides et humides, ardentes et douces ? Patiente, car le baiser consommé il sera consumé. Le désir sera mort. Il sera déjà tendu vers d’autres endroits de nos corps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s