Premier roman : le bilan 2/5

Alors que la déferlante de la rentrée littéraire s’apprête à emporter les tables des libraires (et mon livre avec) sous ses 560 nouveautés, j’ai décidé de revenir sur ce qui m’a le plus marqué dans cette expérience du premier roman en cinq articles dont voici les thèmes :

  1. LA question récurrente : « Tu as mis combien de temps à l’écrire ? »
  2. Baby blues
  3. Un roman si sombre ?
  4. Découverte : cet autre en moi.
  5. Première radio : l’effroi.

2. Baby blues

J’attendais le carton depuis un moment. C’était quelques semaines avant la sortie officielle, j’avais vu le livre en photo sur la table de mon éditrice, mais je ne l’avais pas encore vu en vrai.

 

Et le carton est là, dans mon salon, avec les vingt exemplaires de mon premier roman. Des années que j’attends ça. J’exulte.

 

J’ouvre le carton, je prends un exemplaire. La couverture est belle avec son verni sélectif. Je le feuillette, je le renifle (je renifle toujours les livres). Je suis content.

 

Et puis, au bout de 2 minutes : tristesse. Une profonde tristesse, venue de je ne sais où qui me submerge. Elle vient avant même que je ne prenne conscience des raisons qui l’animent.

 

Et puis, peu à peu je comprends. C’est bien plus qu’un livre que je tiens dans mes mains. C’est un rêve de gosse. Il est là. C’est ça. Je peux le tenir, le feuilleter. Le rêve est devenu concret, tangible. Cette immense ambition tient maintenant dans la main. Un empilement figé de feuilles et d’encre.

 

Et cette question revient sans cesse me tourmenter : et après ?

 

Pendant longtemps le défi était la publication. C’était le sommet à gravir. Mais derrière la montagne, il y a un océan. Comment exister parmi tous ces livres ? Il y en a tant qui passent sans même laisser de traces !

 

Et puis, est-ce le premier, ou le dernier ? Aurais-je d’autres idées ? Et ces idées plairont-elles ?

 

Cette tristesse me suivra toute la journée. Baby blues.

 

La semaine prochaine : Un roman si sombre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s